Recette maison de baume cicatrisant

Fraîchement tatoué(e) mais tu ne veux pas appliquer un produit industriel sur ta peau ? Ô comme je te comprends ! Voici comment réaliser ta propre crème cicatrisante naturelle :

Tout d’abord il te faut te munir de quelques ustensiles :

  • une casserole propre
  • un récipient en verre ou aluminium refermable (10 à 100ml suffisent)
  • une cuillère ou un abaisse-langue propre

Ainsi que ces ingrédients :

  • beurre de karité
  • huile de coco
  • (optionnel) huile essentielle de lavande

La première chose très importante à faire est de bien nettoyer tes mains, ton plan de travail, et tes ustensiles. Tu peux stériliser ton récipient en le faisant bouillir dans de l’eau à la casserole (15 min).
Ensuite, tu prends avec ta cuillère 2/3 de beurre de karité et 1/3 d’huile de coco et tu les places dans ton récipient.

Si tu as du mal à les mélanger tu peux les ramollir légèrement, soit au bain marie à feu doux 2 petites minutes, soit quelques secondes au micro-ondes. Attention, l’idée ce n’est pas de cuire tes huiles, tu en perdrais les propriétés intéressantes !

Une fois le tout bien mélangé, tu peux ajouter 1 voire 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, et mélanger à nouveau le tout. Surtout procèdes à cette étape en dernier, il ne faut jamais faire chauffer une huile essentielle !

Et voilà, laisse refroidir et c’est prêt ! Rien de bien sorcier, tu peux appliquer ton baume naturel fait maison sur ton tatouage, en fine couche et toujours avec les mains propres !

Propriétés des ingrédients :
Le beurre de karité hydrate et nourrit en profondeur. Il apaise les irritations grâce aux acides oléiques et stéariques qu’il contient, les vitamines A et E qu’il contient en font un antioxydant naturel. C’est un baume réparateur et adoucissant.

L’huile de coco est également un allié puissant pour la peau. Hydratante, apaisante, réparatrice, elle est très bien absorbée par la peau et son action antimicrobienne contribue à la bonne cicatrisation. Mais alors pourquoi malgré ces belles qualités on ne l’utilise pas seule sur le tatouage, comme me l’ont déjà suggéré nombres d’entre vous ? Pour deux raisons : l’huile de coco possède une haute teneur en acides gras à chaîne moyenne, appelés triglycérides moyens (hein?). En bref, elle est très vite absorbée par la peau et nourrit moyennement, donc le karité vient en renfort dans votre baume pour nourrir votre zone tatouée en profondeur. Secondo, l’huile de coco pure a des propriétés légèrement éclaircissantes, faibles mais suffisantes pour ne pas l’utiliser en majorité dans votre baume de cicatrisation de tatouage. Cqfd.

Quant à l’huile essentielles de lavande, elle est une régénératrice cutanée puissante , donc cicatrisante, apaisante, anti-inflammatoire et antiseptique. Que de belles qualités pour ces merveilleux ingrédients simples et naturels ! Merci dame Nature !